Une action de sensibilisation à partir de l'exemple d'une commune du Brésil pour des Cours Moyens


BRESIL

DEVELOPPEMENT DURABLE; EAU; VIDEO

Publics : CYCLE 3

Campagnes :
CAMPAGNE DEMAIN LE MONDE; SEMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE; RECUEIL N°8

A) Sensibiliser les élèves à partir de l'exemple de Pintadas, municipe du Nordeste du Brésil

Le Groupe Tiers-Monde de Clamart - Peuples Solidaires intervient dans les écoles depuis 1986 sur un thème choisi le plus souvent en corrélation avec la campagne " Demain le Monde ". Pour l'année 2001-2002 nous avons conçu une proposition d'intervention en milieu scolaire sur la thématique de l'eau à destination des élèves des Cours moyens.

Les animateurs interviennent à 2, classe par classe. Au nombre de 9 cette année, ils se sont réunis pour choisir le thème, décider des moyens et des outils pédagogiques utilisés, mettre au point l'intervention.

A partir des difficultés posées par l'accès à l'eau dans la commune de Pintadas au Brésil et des actions menées pour y remédier, il s'agissait de sensibiliser les élèves à différents problèmes :

- La quantité d'eau sur terre est invariable.

- La quantité d'eau douce disponible en représente moins de 1 pour cent, , elle est donc rare et il est de plus en plus nécessaire de l'économiser et de la polluer le moins possible.

- L'eau douce est indispensable à la vie et à un développement durable.

- Certains pays ou certaines régions en sont presque totalement dépourvus.

- Des actions sont possibles pour améliorer la situation.

Dans un premier temps, les élèves visionnent une vidéo réalisée il y a 12 ans à Pintadas. Cette vidéo décrit les difficultés d'approvisionnement en eau pour les habitants, la très grande pollution de cette eau croupie et les conséquences sur la santé. Cette vidéo est complétée par des vues récentes des opérations effectuées pour améliorer la situation : citernes, barrages, forages, et les progrès obtenus.

Ensuite chaque élève reçoit une fiche d'information et un questionnaire et on remet à chaque enseignant un livret " Citoyens d'une même planète " élaboré par Peuples Solidaires.

L'association Peuples Solidaires finance depuis 12 ans certaines de ces actions à Pintadas et tous les membres du groupe, donc tous les intervenants suivent les actions menées. Un d'entre eux s'est rendu 2 fois sur place. Il s'agit donc d'un véritable témoignage.

B) Publics touchés

- Environ 1000 élèves de 8 écoles publiques, soit 36 classes de Cours Moyen et 2 CE2. 38 enseignants. - 12 enfants et 2 enseignants de l'Institut Médico-Pédagogique de Montrouge.

- Les 9 Directeurs d'école ont été impliqués de même que des instituteurs stagiaires présents lors des interventions.

- Les parents ont été touchés indirectement par le récit des enfants et par les documents remis aux élèves.

Un article compte-rendu a été écrit pour le bulletin de l'association.

C) Un impact difficile à mesurer mais des indices de satisfaction

Toutes les écoles de Clamart sauf une ont accepté ou sollicité une intervention de l'association. Nous constatons tout de même au fil des années que le temps que les enseignants peuvent consacrer à nos interventions se rétrécit face aux multiples sollicitations dont ils sont l'objet (bibliothèque, sortie en Ile de France, nombreuses interventions extérieures). Nous sommes toujours très bien accueillis tant par les directeurs que par les instituteurs.

L'inspecteur de la circonscription, nommé cette année, s'est intéressé à notre intervention et l'a approuvée.

Les enseignants prolongent souvent notre animation mais il est difficile de savoir dans quelle mesure.

Une directrice d'école a commandé des livrets " citoyens d'une même planète " pour son école.

Les élèves, dans l'ensemble, nous ont semblé convaincus de la nécessité d'économiser l'eau et de s'efforcer de ne pas la polluer. On est toujours frappé par la logique des enfants, leur bonne volonté en général et leur esprit d'ouverture pour aborder la situation qui leur est décrite.

Nous nous sommes efforcés de faire nos interventions en octobre - novembre afin de parler en même temps de la Semaine de la solidarité internationale.

Le thème choisi pour l'année 2002-2003 a été " Pour demain, une forêt vivante " avec comme exemple la destruction de la forêt à Madagascar. Le service " Vie associative, citoyenneté " de la nouvelle municipalité s'est montré intéressé par nos actions et un membre de ce service qui avait passé 6 mois à Madagascar et avait fait un mémoire de DEA de géographie sur le thème " déforestation et développement durable " a participé à titre privé à nos séances de préparation.

D) Suggestions

- Bien déterminer les idées que l'on veut faire passer.

- Trouver les outils, photos, posters, vidéos pour que les enfants réagissent et qu'un dialogue puisse s'établir.

- Ce serait intéressant de proposer un travail plus approfondi avec une ou deux classes.

- Nous intervenons à deux dans chaque classe. Il est certain que chacun a sa manière de faire, ses idées force, sa logique dans la présentation et le déroulement de l'action. Cela permet ainsi d'enrichir les interventions de points de vue différents.

Outils : Citoyens d'une mème planête (livret pédagogique)

GLEIZES, Marie-Françoise
PEUPLES SOLIDAIRES - GROUPE TIERS MONDE DE CLAMART
2004/04
45 rue Paul Padé, 92140 Clamart, France. Tel. 01 46 44 73 59. gleizes@wanadoo.fr